AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

blablablablabla

Partagez | .
 

 Travis the kid

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Invité



MessageSujet: Travis the kid   Sam 30 Aoû - 15:19





Travis Brian Davis
feat Dane DeHaan

Nom Davis Prénom(s) Travis Brian Race HumainRang Humain Age 26 ans Nationalité et Origines Américain Pouvoirs Aucun Arme de prédilection Pistolet de 9 mm de type Glock 19 Métier Policier (travaille souvent pour la BRIS)Groupe Human Beings  Avatar Dane DeHaan Crédits Tumblr


We need to know you
Les informations complémentaires.


† Caractère Ce qui me fait rire chez les autres, c'est que les gens ne me prennent jamais au sérieux. Principalement parce que j'ai le visage d'un gamin de dix-sept ans en pleine rébellion contre le reste du monde et parce que je suis aussi bâti qu'une branche d'arbre en pleine croissance. Je pense que la phrase métaphorique « ne juge pas un livre par sa couverture » me définit pleinement. Il y a ce que j'ai l'air d'être et celui que je suis réellement. Alors allons s'y pour l'être réel. Je me décris comme étant quelqu'un de sérieux, de déterminé et d'obstiné. Je voulais devenir policier et même si j'en suis encore à mes débuts, je me suis quand même rendu jusque là. J'ai un sens de l'observation assez développé et jusqu'ici ça m'a bien servi et ce, dans plusieurs domaines. Je suis également débrouillard et je n'ai pas froid aux yeux: je suis capable de tuer pour me protéger (principalement dans le cadre de mes fonctions, je ne suis pas non plus un meurtrier) et je n'ai pas peur de courir après un suspect armé et en cavale. Je dirais que tout ceci sont mes bons côtés, mais j'ai également des moins bons côtés ou bien des « points à améliorer » comme on dit à un employeur dans un entretient. Je ne souris presque jamais et rien (ou presque) ne me fait rire. Donc quand je disais que j'étais sérieux, c'était autant dans la vie de tous les jours qu'au niveau humour: c'est mort. Je ne sais pas faire des blagues non plus donc pour le niveau sociable on repassera. Ça ne m'empêche pas d'avoir de bonnes relations avec mes collègues (enfin, ceux qui ont fini de se payer ma tête), mais autrement je n'ai pas beaucoup d'amis. Principalement parce que je travaille trop. En fait, je suis un peu obsédé par mon travail: quand il y a un cas qui ne me lâche pas, je peux être plusieurs heures d'affilées à ne pas bouger de mon poste, occupé à réfléchir et à tenter de trouver la faille. On peut dire que c'est un point à améliorer, même si mon patron doit être bien content d'avoir quelqu'un d'aussi dévoué que moi dans sa bande de poulets trop gras. Sinon je suis rancunier et ce, d'une manière assez maladive donc gare à vos fesses si vous avez envie de vous laisser emporter sur un chemin inconnu.
† Manies J'ai souvent la mauvaise habitude de faire bouger mes jambes lorsque je suis assis, principalement lorsque je suis à la table ou installé à mon bureau. Je les fait sautiller pour le plus souvent alors que d'autres fois elles s'ouvrent pour se refermer d'une manière rapide et rythmée. Ça arrive notamment lorsque je suis très concentré alors pour le coup, je ne m'en aperçois même pas. Sans doute un trop plein d'énergie que je dois évacuer je suppose. Une autre chose: je fume et ce d'une manière assez régulière (un paquet de vingt cigarettes par jour) et au fil des années, j'ai fini par développer un toc en rapport avec cette activité: je garde toujours mon mégot de cigarette dans ma poche si je n'ai pas fini de fumer ma clope. La majorité du temps je les oublie là alors je peux vous assurer que certains de mes pantalons commencent à traîner de petites odeurs de tabac même après plusieurs lavages.
☽ Comment vit-il sa nature ? Je n'ai pas honte d'être un humain même si je ne peux pas dire que je suis fier d'en être un. En réalité je m'en fiche un peu. Je suis né comme je suis et je n'ai jamais eu de difficulté à m'accepter tel quel. Je ne peux pas nier que les annonces sur les autres races me laisse de marbre, mais je pense que chacun d'entre eux ont leurs forces comme leurs faiblesses. J'aimerais pouvoir être plus fort physiquement, mais je n'aimerais pas me transformer en animal sauvage et risquer de tuer des innocents pour ma survie par exemple. Enfin vous voyez ce que je veux dire. Je ne suis pas spécialement défenseur tout comme je ne suis pas un chasseur, mais je suis contre les injustices et ce peu importe à qui elles sont faites. Ma devise est « vivre et laisser vivre ». Je pense que ça résume assez bien ma façon de penser.
☽ Ce qu'il pense des autres races et du coming out des faes et des lycans Lorsque les faes ont été découverts (ou on fait leur coming out, appelez ça comme vous voulez), je n'étais même pas né alors... J'ai tout simplement baigné dans cette vérité tout en avalant les paroles haineuses de mon père à leurs propos, mais j'ai su me forger ma propre idée au fil du temps. Quant aux lycanthropes, ça ne m'a pas surpris plus que ça. Je veux dire, il y avait déjà des créatures avant eux donc pourquoi ne pas aller jusqu'au bout? Il fallait bien se douter que ça cachait quelque chose d'autre, non? Si ça se trouve, il y a encore plein de races non déclarées qui vont se faire connaître d'ici peu.


PSEUDO DG AGE 25 ans FILLE OU MEC Fille PRESENCE 7/7 (habituellement)  DE QUEL PAYS TU VIENS Québec. Et oui Québec est un pays! *s'enfuit loin* Tu nous connais d'où ? Ludies mon minou d'amour! <3 SCENARIO OU INVENTE Inventé





by SerialWords.






Dernière édition par Travis Davis le Dim 31 Aoû - 3:13, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Travis the kid   Sam 30 Aoû - 15:19





Tell us everything about you
Tout ça en 600 mots


Je suis né dans la ville de York dans l'état du Maine le 21 avril 1988 et j'y ai passé toute mon enfance ainsi qu'une bonne partie de mon adolescence en compagnie de mon père. Ma mère est décédée d'une pneumonie quand j'avais deux ans alors je n'ai pas grand chose à dire sur elle: j'ai grandi avec des hommes, c'est-à-dire mon père et ses copains qui passaient leur temps à la maison. Je n'ai pas vraiment souffert de l'absence de ma mère: disons juste que je me suis habitué à ne pas avoir de présence féminine à la maison et je ne pense pas avoir raté quelque chose même si des fois j'aurais aimé que quelqu'un puisse m'aider à faire entendre la raison à mon paternel un peu trop activiste à mon goût.

Comme York est une petite ville et qu'il n'y a pas grand chose à faire là-bas, mon père me tenait occupé, notamment en m'emportant avec lui à la chasse à la carabine. On y allait quand aux moments opportuns (aucune activité illégale je vous assure) et lorsque j'étais un peu plus en âge, il m'a apprit à tirer avec son arme et je dois avouer que j'y ai pris goût assez vite. C'est sans doute là un élément déclencheur en ce qui a trait à ma vocation de maintenant même s'il n'y a pas que ça. Enfin bref, sinon j'ai passé une enfance relativement tranquille à faire de la pêche, à couper du bois pour chauffer la maison, à arpenter les rues à vélo, à faire de petits travaux manuels avec mon paternel, etc. À l'école je n'étais pas très près des autres enfants, sauf peut-être un ou deux, mais sinon j'étais assez solitaire. Sans doute parce que je ne parlais pas beaucoup et que je souriais jamais. Peut-être aussi par le fait que mon père faisait parti de cette brigade anti créatures qui proclamait haut et fort les droits et libertés des êtres humains. Un groupe assez radical dont j'ai eu l'occasion d'assister à quelques réunions pendant le début de mon l'adolescence. Mon père tentait de me persuader de rejoindre son clan, mais je ne savais pas trop. Leurs actes de violence me faisaient plus peur qu'autre chose et je ne comprenais pas pourquoi il y avait autant de haine alors que personnellement, je n'avais jamais vécu une mauvaise expérience avec les Faes. D'ailleurs, je n'avais même pas totalement conscience qu'ils étaient parmi nous puisqu'à première vue rien ne laissait paraître leur véritable nature et que la très grande majorité d'entre eux étaient discrets. Je me suis donc laissé traîner aux réunions sans vraiment y prendre part, regardant plutôt mon père qui se laissait facilement emporter lors des discussions enflammées.

Vers seize ans j'ai connu mon premier amour. Je ne pensais pas que ça allait me tomber dessus puisqu'en fait je ne prêtais même pas attention aux nunuches qui secouaient leurs pompons et aux autres qui se croyaient rebelles, mais il y avait bien cette nouvelle arrivée qui ne m'avait pas laissé de marbre. Julia était son nom et avec elle c'était le paradis. Je ne savais pas trop jusqu'où notre relation nous mènerait, mais j'en ai profité pendant le temps que ça duré et autant vous dire que ça n'a pas fait long feu. À peine un an et demi plus tard, elle a quitté York en compagnie de sa famille (son père était un militaire) pour se rendre en Alberta et même si je l'ai supplié de garder contact avec moi, elle a préféré ne pas s'attacher davantage. Cette amourette m'a réduit en lambeaux et les choses ne s'amélioraient pas avec mon père depuis qu'il présumait que l'un de mes enseignants était un Fae non déclaré. Lui et son groupe d'activiste prévoyait lui réserver un horrible sort et malgré toutes les engueulades que j'avais avec lui, il ne voulait pas entendre raison. La tension était palpable à la maison: j'avais l'impression d'avoir perdu l'amour de ma vie et mon père par la même occasion. Du coup je restais souvent en forêt en me pratiquant à tirer sur des canettes vides ou bien je parcourais la ville à bicyclette histoire de me changer les idées.

À dix-huit ans, une fois mes études basiques complétées, j'ai quitté York pour me rendre à New-York histoire de passer des tests pour être admis à l'Académie de Police. Je caressais l'idée de faire carrière dans ce domaine depuis que j'avais vu certaines des activités de mon père avec son groupe. Comme j'avais toujours mal digéré les injustices, c'était une occasion pour moi de pouvoir remettre la justice à la bonne place. Je donc passé les tests requis, même si la majorité des hommes devant lesquels je suis passé semblaient parier sur mes capacités de réussites. Même quand j'avais dit à mon père que je voulais devenir flic il ne m'avait pas cru: « On te prendra pas au sérieux! T'as vu de quoi tu as l'air?! ». J'ai tenu bon et j'ai passé leurs examens haut la main en plus de démontrer une facilité déconcertante à manier les armes à feu. Après trois ans d'études, j'ai officiellement été déclaré cadet de police. Je n'étais donc pas encore à mon objectif, mais j'avais un pied dans la place. J'ai commencé à travailler pour la NYPD, mais jamais sur le terrain au départ: j'étais plutôt assis à mon bureau à prendre des appels et à retranscrire les rapports de mes collègues qui aimaient bien se payer ma « petite gueule de gamin ». J'ai poursuivi cette carrière de cadet pendant un petit bout de temps et à vingt-quatre ans je suis devenu officiellement policier. Au départ ça n'avait rien d'excitant puisqu'à part infiltrer des bandes de jeunes soupçonnés de consommer et de vendre de la marijuana et autres substances illicites (merci à ma petite gueule de jeunot) je ne faisais pas grand chose. Quand j'ai enfin commencé à pouvoir prendre part à des opérations un peu plus intéressantes, les lycans sont apparus (enfin ils ont toujours été là, mais...) et environ six mois plus tard, j'apprenais que l'on m'avait transféré à Texarkana au Texas. Apparemment, un tout nouveau projet avait vu le jour suite à la nouvelle et ils avaient besoin d'aide. Le truc en question s'appelait la brigade régionale d'investigation surnaturelle ou la BRIS en version abrégée. Et moi, j'avais été choisi parce que j'étais en mesure de respecter les autres races et qu'ils se doutaient que j'allais y faire un bon boulot et une bonne carrière.
Ouais tu parles. C'était plutôt pour se débarrasser.

Je suis parti à contre cœur et j'ai déménagé à Texarkana avant de tenter de prendre mes marques à la BRIS dont l'organisation m'a tout eu l'air d'une bonne rigolade. Je ne savais pas trop dans quoi je m'embarquais, mais est-ce que j'ai vraiment eu le choix?

Ça fait maintenant quatre mois que je suis dans cette ville et je dois avouer que je ne m'y sens pas encore totalement à l'aise...







by SerialWords.






Dernière édition par Travis Davis le Dim 31 Aoû - 3:14, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sebastian Jenkins

Admin


Messages : 769

MessageSujet: Re: Travis the kid   Sam 30 Aoû - 15:20

MAAAA JJJJJEEESSSSSSSS D AAAMMOOUUUUUUURRRRRR *___________________*
♥️♥️♥️♥️♥️♥️♥️♥️♥️♥️♥️♥️


Bienvenue, bon courage pour ta fiche
Et si tu as des questions, tu sais où me trouver ♥️.

Il me tarde de voir ce que tu vas faire What a Face

_________________


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
http://bloodofheroes.forumactif.org/
avatar
Dangara Collins

Admin


Messages : 1242

MessageSujet: Re: Travis the kid   Sam 30 Aoû - 15:21

BIENVENUE PAR ICI Si tu as des questions, le staff est là

_________________

"The crack inside your fucking heart is me"
Revenir en haut Aller en bas
http://shiftingshadows.forumactif.org

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Travis the kid   Sam 30 Aoû - 15:31

OHMYGOHD ce choix d'avatar *_*

Bienvenu parmi nouuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuus
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Travis the kid   Sam 30 Aoû - 15:35

Bienvenue
Excellent choix ! Surtout n'hésite pas au besoin et bonne rédaction *-*
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Travis the kid   Sam 30 Aoû - 15:38

Minouuuuuuuuuuuuuuu!!!

Merci Dangara!

OUI LE VAVA GRAHAM! Dane DeHaan quoi!!

Merci Alaric! I love you
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Travis the kid   Sam 30 Aoû - 15:48

Bienvenue :)
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Travis the kid   Sam 30 Aoû - 16:07

DAAAANNNEEEe * bavepartout *

Bienvenue *-*
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Aisling Lorcan



Messages : 355

MessageSujet: Re: Travis the kid   Sam 30 Aoû - 16:08

*file un bavoir à Delilah*

Hey Welcome !

Un bon début de fiche, à voir l'histoire maintenant !

Bonne continuation !

_________________
..
Yep. Those are food porn shots
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Travis the kid   Sam 30 Aoû - 18:52

Merci Sasha!

Oh oui Delilah bavons ensemble!!

Merci Aisling! Ça ne devrait pas tarder me connaissant! What a Face
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Travis the kid   Sam 30 Aoû - 19:49

Merci Ais', j'vais en avoir besoin !

Et Travis, ça va le narcissisme What a Face ?
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Travis the kid   Sam 30 Aoû - 19:56

C'est quand même la joueuse qui parle! What a Face Je ne crois pas que ce serait le genre à mon perso d'être narcissique XD
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Aisling Lorcan



Messages : 355

MessageSujet: Re: Travis the kid   Sam 30 Aoû - 20:39

Re !

Effectivement ce fut rapide.
J'ai vu quelques oublis, comme le fait qu'il reçoit des téléphones dans son bureau. Ce qui a eu le don de me faire rire, parce que j'imaginai vraiment ton personnage recevoir des téléphones...

Je doute en suite qu'il puisse partir comme ça de NY, et surtout qu'il se pointe au poste à Texarkana sans que ça soit un transfert. Peut-être qu'il peut être transféré là bas en raison de sa bonne composition envers les races surnaturelles, et qu'ils ont besoin de lui à la BRIS ?

Je sais pas ce qu'en pensent mes collègues, on va attendre leur avis.

_________________
..
Yep. Those are food porn shots
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Dangara Collins

Admin


Messages : 1242

MessageSujet: Re: Travis the kid   Sam 30 Aoû - 22:40

Je plussoie, je pense que ce serait considérer comme de la désertion et qu'il ne pourrait tout simplement pas espérer reprendre son activité de flic. Il pourrait demander une mutation mais se retrouver à la BRIS, c'est rarement un choix. Si lui l'a fait, ça peut expliquer qu'il ait été mué à Texarkana Wink Ou bien pour les raisons que bibiche à énoncées au-dessus

_________________

"The crack inside your fucking heart is me"
Revenir en haut Aller en bas
http://shiftingshadows.forumactif.org

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Travis the kid   Dim 31 Aoû - 3:27

Je me disais aussi que c'était un peu tiré par les cheveux cette histoire de: « ouais je fous le camp et je tente ma chance ailleurs » surtout dans le milieu policier. C'est que je n'avais pas pensé à un transfert ou une mutation *boulet power*. Il s'agit là de bonnes idées et j'ai d'ailleurs appliqué l'une d'elles. J'ai donc modifié la fin de mon histoire pour que ce soit plus crédible, mais aussi plus logique! I love you

Mais si Travis reçoit des téléphones! *balance un téléphone par la tête à son personnage*
Nah, mais sérieusement j'ai tendance à écrire dans un langage familier sans m'en rendre compte et comme au Québec recevoir un téléphone signifie recevoir un appel, j'ai conscience que ça peut être un peu difficile à comprendre XD Je tente de faire attention à ça, mais ça m'échappe quelques fois alors n'hésitez pas à me le faire savoir surtout! J'ai également modifié cette phrase et j'ai aussi recorrigé quelques petits trucs donc... Voilà! =)

Si vous croyez qu'il y aurait encore des modifications à faire n'hésitez pas! Ça me fera plaisir de changer les choses à corriger!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
L'ombre Mouvante



Messages : 135

MessageSujet: Re: Travis the kid   Dim 31 Aoû - 7:35





Bienvenue à Texarkana
Tu es désormais des nôtres!



Un p'tit transfert c'est en effet beaucoup mieux !
Et je ne savais pas qu'au Québec on recevait des téléphones, je me coucherai moins bête ce soir

Tu es désormais validé(e) et tu peux poster et voguer à ta guise sur le forum. Voici une liste de tous les topics qui peuvent t'être utiles pour que tu commences à jouer. Avant toute chose, tu dois recenser ton avatar par là

Pour essayer de trouver les liens qui te manquent et rp au plus vite, tu as des coins appropriés où il te faudra créer tes propres topics où répertorier tes liens.

Tu meurs d'envie de rp mais tu n'as toujours pas trouvé quelqu'un pour un topic, n'hésite pas à passer par pour demander si quelqu'un est disponible et motivé.

Mais comme tu viens d'arriver, il te faut avant tout un logement et faire répertorier ton métier afin de ne pas te faire chiper ta place si celles-ci sont limitées. Si tu es vampire, lycan, chasseur, humain ou même sorcier, tu devrais passer dans ce topic

Pour le reste, il y a le flood, les jeux et toutes ces zones de détente pour partager avec les autres et vous sentir comme chez vous!


N'OUBLIE PAS QUE TU AS UNE SEMAINE, A PARTIR DE TA VALIDATION, POUR LANCER TON PREMIER RP
I love you

Bienvenue parmi nous, encore une fois







by SerialWords.




Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Travis the kid   Dim 31 Aoû - 12:14

Bienvenue parmi nous (avec un peu de retard) bon du coup je n'ai plus besoin de te souhaiter bon courage pour ta présentation alors amuse toi bien sur SS et garde moi un lien dans ta manche
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Travis the kid   Dim 31 Aoû - 20:48

Merci! I love you

Oui m'sieur pour le lien! Wink Et merci quand même! =)
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Travis the kid   

Revenir en haut Aller en bas
 

Travis the kid

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 6th man of the year - S5
» Test : MS Pac-man
» Epic deck
» Interview de Travis Tygart, président de l'USADA, dans l'équipe papier de lundi
» Les séries TV en général

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shifting Shadows :: BECOME WHO YOU REALLY ARE :: THIS IS WHO I AM :: game over, try again-