AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

blablablablabla

Partagez | .
 

 Run out of excuses with every word, so here I am and I will not run...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Invité



MessageSujet: Run out of excuses with every word, so here I am and I will not run...   Sam 16 Aoû - 21:08





Raven Séraphe Clarke
feat Amanda Seyfried

Nom Clarke Prénom(s) Raven, oui comme le corbeau, Séraphe, ne lui demandez pas pourquoi, vous pourriez ne pas apprécier la réponse... Race Sorcière, ses deux parents le sont, difficile d'en être autrement. Rang Sorcière Age 30 ans (mais en fait 5 de moins) Nationalité et Origines Née à Texarkana où elle y a vécu toute sa vie. Pouvoirs Elle a une affinité particulière avec l'eau, si vous l'énervez un peu trop elle serait bien capable de vous retirer toute l'eau de votre corps... Arme de prédilection Quand son sourire ravageur est inefficace il n'est pas rare de la voir noyer son opposant... Métier Sorcière du clan du crépuscule Groupe Sorcière  Avatar Amanda Seyfried Crédits Luiyna + Tumblr


We need to know you
Les informations complémentaires.


† Caractère Raven, contrairement à ce que son apparence pourrait laisser croire, n’a rien d’une jeune fille sans défense. Ne vous fiez pas à son allure fragile et timide, elle cache sous ce masque un tempérament de feu, et un caractère bien trempé. La jeune sorcière n’est pas du genre à se laisser faire, et à tendance à dire ce qu’elle pense, même quand les circonstances lui dicteraient plutôt de la boucler. Elle a grandi en fille unique et choyée, autant vous dire qu’elle prend assez rarement un non comme une réponse. Ce qu’elle veut, elle l’obtient, dans la mesure du possible en tout cas, l’ordre des sorciers ne laisse pas toujours beaucoup de marge de manœuvre.
De son père elle a hérité son petit côté hautain et sûre d'elle, parfois un peu trop. Elle peut également le remercier pour son déterminisme à toute épreuve. Sa mère, quant à elle, lui à léguer son petit côté mutin et sa joie de vivre. Elle lui a aussi inculqué la loyauté, quoiqu’il arrive, la famille et son clan avant tout. Elle a également hérité de sa grande beauté, qui ferait pâlir les anges, enfin, c'est une question de point de vue.
Même si Raven est une femme forte et déterminée, elle n’en reste pas moins capable de douceur et de compassion. Il faut juste faire l’effort d’apprendre à la connaître pour s’en rendre compte, ce n’est pas une facette d’elle-même qu’elle montre facilement.

† Manies Petite Raven se rongeait les ongles quand elle était stressée. Maintenant, elle fait des cookies, ça a un effet apaisant sur elle. Elle ne se sépare jamais de son grimoire que, par un charme, elle a réduit à la taille de pendentif. Sa journée ne peut pas commencer sans un bon café noir, et elle en boira tout au long de la journée. Sans sa dose de caféine elle devient aussi irritable qu’un loup garou qui vient de changer, c’est dire… Une fois par mois, elle va voir son père avec qui elle apprend à maitriser son don sur l’eau.

☽ Comment vit-elle sa nature ? En ce qui la concerne, elle le vit plutôt bien. Dans un sens, elle est presque humaine, elle a juste un petit plus. La révélation n’a rien changé pour elle, elle avait toujours été au courant de l’existence des créatures de l’ombre, sa famille ayant toujours travaillé avec les vampires, elle a toujours eu un esprit ouvert là-dessus et se doutait bien que dans tous les contes de son enfance s'y cachait un peu plus que ça... Cependant elle ne peut s'empêcher de craindre pour l'avenir, après le coming-out des faes et des loup-garous, ils ne pourront plus longtemps cacher les vampires, et même avec toute la bonne volonté du monde, vous ne pourrez jamais faire oublier aux humains que les vampires se nourrissent d'eux... Et elle craint que tous ceux les aidant ne finissent dans le lot des gens infréquentables.

☽ Ce qu'elle pense des autres races et du coming out des faes et des lycans Raven ne sait pas grand chose des faes, enfin... ce qu'on leur a révélé. Après cela, elle a fait des milliers de recherches sur eux, et elle ne sait toujours pas quoi en penser. Pour les loups-garous, c'est un peu spécial... Elle en rencontra un dans son enfance, l'expérience avait révélé quelques facettes noires de cette race, mais aussi une certaine douceur. Grâce à la révélation elle avait pu en apprendre un peu plus sur eux, mais elle était persuadée qu'ils ne leur avaient pas tout révélé... Elle a toujours su à quel point les vampires sont des êtres dont il faut se méfier, le plus inoffensif d’entre eux peut se révéler un adversaire redoutable si vous n’y prenez pas garde. Quant aux sorciers, elle est parfaitement consciente de la puissance dont ils peuvent faire preuve en groupe.

Mais malgré tout, Raven ne peut s’empêcher de croire qu’en chacun des êtres vivants il y a une part d’ombre et de lumière. Les vampires ne comptent pas, ils sont morts.


PSEUDO Luiyna AGE 3586 ans (oué j'suis plus vieille que Jésus !) FILLE OU MEC Stitch PRESENCE On va dire 5jrs/7 ça dépendra des périodes où j'aurais une vie sociale DE QUEL PAYS TU VIENS Gotham City \o/ Tu nous connais d'où ? Pub RPG Design SCENARIO OU INVENTE Inventé





by SerialWords.






Dernière édition par Raven Clarke le Ven 29 Aoû - 17:18, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Run out of excuses with every word, so here I am and I will not run...   Sam 16 Aoû - 21:09





Tell us everything about you
Guts over fear


« Raven chérie… reviens vers maman mon cœur. » exige madame Clarke, d’une voix dans laquelle on peut sentir la tension palpable, tout en tendant les bras vers sa fille.
« Mais maman, je veux jouer avec le gros chien. » proteste l’enfant tapant du pied et croisant les bras sur sa poitrine avec une moue boudeuse du haut de ses cinq ans, tandis que le gros chien en question lui lèche affectueusement la joue. « Arrête » rigole la blondinette « J’essaye d’être fâchée contre maman » soupire-t-elle en lui gratouillant la tête.
« Bébé, tu te rappelles ce que je t’ai dit à propos des chiens que tu ne connais pas ? Surtout les gros chiens ? Maintenant viens doucement vers moi. » ordonne-t-elle à l’enfant têtue. « Sinon tu seras privée de dessert ce soir, et j’ai fait ton dessert préféré. » argue-t-elle en espérant que la gourmandise de sa fille aura le dessus sur son entêtement.
« Un crumble aux pommes ? » demande-t-elle, les yeux se remplissant d’étoiles lorsqu’elle voit sa mère acquiescer. « Avec de la glace à la vanille ? Chic chic chic ! » s’exclame-t-elle en tapant dans ses mains et en sautillant quand, une fois de plus, sa mère hoche la tête. Elle se tourne vers son ami poilu et le sert dans ses bras sous le regard angoissé de sa mère. « On jouera une autre fois, promis, mais je veux trop mon gâteau ce soir. Pleure pas, s’il te plait. » demande-t-elle quand le loup émet un couinement malheureux. « On se reverra demain. » fait-elle en lui baisant la joue avant de courir dans les bras de sa mère.

Ce fut la première fois que Raven rencontrait un loup-garou, même si elle n’en avait pas conscience, et elle n’en avait pas le moins été apeurée, ce qui démontre bien la naïveté des enfants, et leur manque de jugement. Sa mère l’avait fortement réprimandée ce soir-là, lui répétant encore et encore à quel point il était dangereux de s’approcher des animaux qu’on ne connaissait pas, surtout quand ceux-ci semblent être abandonnés. Mais tout ce que l’enfant avait pensé, c’est qu’elle avait hâte d’être au lendemain pour revoir son tout nouvel ami, quoiqu’en pense sa mère. Et c’est contre l’avis maternel que la gamine était retournée jouer chaque jour avec ce gros chien, et ce durant plusieurs jours, jusqu’au jour où ce ne fut pas un canidé, mais un humain, blessé, qu’elle retrouva dans son jardin.

« Raven. » murmura-t-il.
Là où un adulte se serait mis sur ses gardes et aurait probablement reculé le temps d’obtenir plus de réponses, la jeune fille s’approcha plus, il connaissait son prénom ? C’est qu’elle pouvait lui faire confiance.
« Maman, maman, il y a un monsieur blessé dans le jardin ! » hurla la petite fille en s’agenouillant auprès de lui. Elle continua à s’égosiller jusqu’à ce que sa mère arrive en courant.

Il avait fait l’erreur de ne pas se présenter auprès de l’alpha pour signaler sa présence sur son territoire, et d’autres membres de la meute lui étaient tombés dessus. Ne sachant pas qui était ce loup qui trainait sur leurs terres, ils avaient attaqué. Le jeune homme, pas si jeune que ça d’ailleurs, avait été contraint de révéler la vérité sur sa nature lorsque la mère de Raven avait voulu le conduire à l’hôpital. Horrifiée, elle avait voulu le jeter à la porte, mais c’était sans compter la ténacité de l’enfant, il était hors de question qu’on laisse mourir son ami. Et c’est sous les supplications de la petite fille que sa mère s’était œuvrée à soigner le lycan. Il ne lui avait pas fallu plus d’une journée pour se remettre entièrement de ses blessures, et vint alors l’heure des adieux…

« Raven… je dois partir maintenant… » soupira-t-il en s’agenouillant devant l’enfant pour être à sa hauteur.
« D’accord, mais tu reviens demain ? » demanda-t-elle innocemment.
« Non. » affirma-t-il d’un ton ferme. « Je ne pourrais pas revenir, pas tout de suite, et peut-être jamais… » souffla-t-il tristement.
« Jamais, comme jamais ? Mais… je veux pas moi… » répliqua-t-elle tandis que ses yeux s’emplissaient lentement de larmes.
« Je suis désolé, sincèrement, j’aimerais rester, plus que tout, tu es une jeune fille merveilleuse, je n’oublierais jamais ce que tu as fait pour moi, mais je ne veux pas attirer des ennuis à ta famille. » expliqua-t-il en essuyant une larme qui roulait déjà sur la joue de l’enfant. Il la prit dans ses bras et déposa un baiser dans ses cheveux. « Si je le peux, un jour, je reviendrais… Mais je ne veux pas faire de promesse que je ne suis pas certain de tenir, tu comprends ? » demanda-t-il en s’écartant légèrement pour la regarder dans les yeux.
« Oui. Je comprends. » renifla-t-elle. « Mais je suis triste quand même. » ajouta-t-elle.
« Je sais… je le suis aussi. » dit-il en se forçant à lui offrir un sourire.
« Il est temps. » souffla la mère en posant sa main sur l’épaule du jeune homme qui se releva.

Raven pleura une bonne partie de la soirée avant qu’elle n’aille se coucher. Mais l’avantage de la jeunesse, c’est que ce qui nous rend triste, ne le fait jamais trop longtemps. Et avec le temps Raven finit presque par oublier. Elle grandit, se fit de nouveaux amis, apprit à maîtriser ses pouvoirs, gardant un seul objectif en tête : devenir la meilleure, et permettre à toutes les créatures de vivre en harmonie les uns avec les autres, bien qu’elle ait toujours été consciente que cet espoir n’était rien qu’un vœu pieu, jamais ils ne pourraient tous s’entendre… Mais elle n’en cessait pas pour autant d’essayer. Et c’était là une des grandes caractéristiques de son caractère.

Alors qu’elle atteignait sa vingtième année, elle entra comme apprentie au service de l’ancienne sorcière du clan des vampires, et finit son enseignement à ses côtés jusqu’à ce que celle-ci estime qu’elle était capable de prendre la relève. Cela ne fait que deux ans qu’elle officie seule, même si elle n’hésite pas, de temps à autre, à prendre conseils auprès de son ancien mentor.

« Hey ma jolie, toujours pas tentée pour un petit échange vampirique ? » demanda un vampire qui avait très récemment rejoint le clan. Un grand brun, élancé, avec des yeux d’un vert qui n’avait rien de naturel.
« Tito, n’abuse pas de ma patience, car quand tu auras atteint la limite je n’hésiterais pas à te réduire à néant. » siffla Raven entre ses dents. « On te pardonne peut-être tes écarts de conduite, mais moi je n’oublies pas le merdier que je dois systématiquement nettoyer derrière toi pour que les humains continuent à ne se douter de rien. » ajouta-t-elle en lui lançant un regard assassin.
« Tu n’oserais pas. » répondit-il du tac-o-tac en haussant les épaules.
« Question rhétorique : de nous deux, qui est le plus indispensable au clan ? » demanda-t-elle avec un sourire carnassier. « Ne cherche pas, la réponse est moi. Sans compter que j’ai déjà prouvé ma loyauté et mon talent, toi, à quoi tu sers, à part grossir les rangs ? » elle ne lui laissa pas le temps de répondre et prit congé pour vaquer à ses occupations.

Peu de temps après, on ne retrouva qu’un tas de cendres au milieu d’un autre massacre de SDF, du Tito tout craché. Néanmoins personne n’a jamais su ce qu’il avait bien pu se passer… un chasseur ? un humain débrouillard ? Raven ? Seul le meurtrier sait la réponse. Tout ce que l’on sait, c’est lorsque la jolie blonde vint nettoyer tout ce qu’elle dit fut : « Ce n’est pas une grande perte pour ce monde. » avant de se mettre au travail.





by SerialWords.






Dernière édition par Raven Clarke le Sam 30 Aoû - 0:48, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Dangara Collins

Admin


Messages : 1242

MessageSujet: Re: Run out of excuses with every word, so here I am and I will not run...   Sam 16 Aoû - 21:57

Haaaaaaaaaaaaaaaaaaaan t'es un peu la Satania du forum     (-J'ai 2300 ans avant Jésus Christ...  )

  
Revenir en haut Aller en bas
http://shiftingshadows.forumactif.org
avatar
Sebastian Jenkins

Admin


Messages : 769

MessageSujet: Re: Run out of excuses with every word, so here I am and I will not run...   Sam 16 Aoû - 22:03

Biieennvvennuuueeeee =D

T'habites dans un chouette pays, bien qu'un peu dangereux What a Face

Dis-moi à ton âge la peau est pas trop desséchée? T'as une astuce ?

   

_________________


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
http://bloodofheroes.forumactif.org/

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Run out of excuses with every word, so here I am and I will not run...   Sam 16 Aoû - 22:08

J'suis super bien conservée pour mon âge, le puits de Lazare fait des merveilles sur moi, bien qu'on m'ait dit que ma santé mentale s'en ressentait, mais je ne comprend pas pourquoi... Avant j'étais schizophrène mais maintenant nous allons mieux  

Enfin bref j'réfléchis à mon personnage haha je ne sais toujours pas dans quel groupe je veux être ni l'avatar que je veux x)

Merci pour l'accueil   
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Run out of excuses with every word, so here I am and I will not run...   Sam 16 Aoû - 22:15

Bienvenuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuue

\o/
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Run out of excuses with every word, so here I am and I will not run...   Sam 16 Aoû - 22:24

*lèche les abdos de Kit Harington* erhm, pardon... j'ai oublié mes manières...


PS : Je sais que le nom de famille est pas bon sur mon avatar, mais j'ai ressorti un vieux kit le temps de retrouver mon photoshop d'amour x)
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Run out of excuses with every word, so here I am and I will not run...   Dim 17 Aoû - 8:24

je t'en prie, lèche , c'est tout à fait normale   comme envie
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Run out of excuses with every word, so here I am and I will not run...   Dim 17 Aoû - 8:35

Bienvenue   la jolie seyfried    je la verrais bien en vampire si tu veux mon avis   
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Run out of excuses with every word, so here I am and I will not run...   Dim 17 Aoû - 10:51

Mouhahahah bienvenue belle blonde   
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Run out of excuses with every word, so here I am and I will not run...   Dim 17 Aoû - 11:51

J'y ai songé pour une vampire haha mais j'arrive pas à avoir une idée aboutie, j'ai plus d'idées pour une sorcière ou une louve x)

Merci vous deux :3
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Dangara Collins

Admin


Messages : 1242

MessageSujet: Re: Run out of excuses with every word, so here I am and I will not run...   Sam 30 Aoû - 9:59

Alors, il me faut un paragraphe sur sa magie, parce que là on ne sait rien de la manière dont elle fonctionne et je pense que du coup, ça peut être nécessaire pour t'approprier ton personnage

Citation :
« Raven chérie… reviens vers maman mon cœur. » exige madame Clarke, d’une voix dans laquelle on peut sentir la tension palpable, tout en tendant les bras vers sa fille.
« Mais maman, je veux jouer avec le gros chien. » proteste l’enfant tapant du pied et croisant les bras sur sa poitrine avec une moue boudeuse du haut de ses cinq ans, tandis que le gros chien en question lui lèche affectueusement la joue. « Arrête » rigole la blondinette « J’essaye d’être fâchée contre maman » soupire-t-elle en lui gratouillant la tête.
« Bébé, tu te rappelles ce que je t’ai dit à propos des chiens que tu ne connais pas ? Surtout les gros chiens ? Maintenant viens doucement vers moi. » ordonne-t-elle à l’enfant têtue. « Sinon tu seras privée de dessert ce soir, et j’ai fait ton dessert préféré. » argue-t-elle en espérant que la gourmandise de sa fille aura le dessus sur son entêtement.
« Un crumble aux pommes ? » demande-t-elle, les yeux se remplissant d’étoiles lorsqu’elle voit sa mère acquiescer. « Avec de la glace à la vanille ? Chic chic chic ! » s’exclame-t-elle en tapant dans ses mains et en sautillant quand, une fois de plus, sa mère hoche la tête. Elle se tourne vers son ami poilu et le sert dans ses bras sous le regard angoissé de sa mère. « On jouera une autre fois, promis, mais je veux trop mon gâteau ce soir. Pleure pas, s’il te plait. » demande-t-elle quand le loup émet un couinement malheureux. « On se reverra demain. » fait-elle en lui baisant la joue avant de courir dans les bras de sa mère.

Ce fut la première fois que Raven rencontrait un loup-garou, même si elle n’en avait pas conscience, et elle n’en avait pas le moins été apeurée, ce qui démontre bien la naïveté des enfants, et leur manque de jugement. Sa mère l’avait fortement réprimandée ce soir-là, lui répétant encore et encore à quel point il était dangereux de s’approcher des animaux qu’on ne connaissait pas, surtout quand ceux-ci semblent être abandonnés. Mais tout ce que l’enfant avait pensé, c’est qu’elle avait hâte d’être au lendemain pour revoir son tout nouvel ami, quoiqu’en pense sa mère. Et c’est contre l’avis maternel que la gamine était retournée jouer chaque jour avec ce gros chien, et ce durant plusieurs jours, jusqu’au jour où ce ne fut pas un canidé, mais un humain, blessé, qu’elle retrouva dans son jardin.

Compte tenu de la nature violente des lycanthropes, c'est tout bonnement inenvisageable Rolling Eyes Va falloir enlever ça.

Y a aussi l'omniprésence des lycanthropes dans ta fiche qui me gêne, elle est humaine sorcière, pas lycane, du coup y a rien sur la magie de sa famille, si ses parents sont sorciers, ce serait bien d'en parler et de savoir quelle magie ils pratiquent, comment et pourquoi. A quand ça remonte et j'en passe.

Pareille, généralement, on rentre en apprentissage de la magie tout petit et pas à 20 ans et si sa famille est composée de sorciers, c'est une tante ou une grand-mère ou peu importe, quelqu'un de son sang qui la prendra en charge. Il ne faut pas que quelques mois pour maîtriser sa magie, loin de là même mais des années et des années de pratique. Y a un souci de logique

Citation :
« Question rhétorique : de nous deux, qui est le plus indispensable au clan ? » demanda-t-elle avec un sourire carnassier. « Ne cherche pas, la réponse est moi. Sans compter que j’ai déjà prouvé ma loyauté et mon talent, toi, à quoi tu sers, à part grossir les rangs ? » elle ne lui laissa pas le temps de répondre et prit congé pour vaquer à ses occupations.

Vu comme il est dur de transformer quelqu'un un vampire, ils sont rares et précieux, elle est plus dispensable que l'un d'entre eux
Et les sorcières ne sont pas loyales à l'essaim ou à la meute mais à leur famille et à leur clan!

Et si Raven a tué un vampire, il y a fort à parier que ça aurait été le début d'une guerre assez terrible, c'est un incident diplomatique. N'oublions pas que tous fonctionnent comme des petites cours.

Donc je pense qu'il faut changer les anecdotes et mettre en avant la nature de ton perso plutôt que celle des autres dont on se fiche au final, parce qu'on ne sait rien de Raven

_________________

"The crack inside your fucking heart is me"
Revenir en haut Aller en bas
http://shiftingshadows.forumactif.org

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Run out of excuses with every word, so here I am and I will not run...   Sam 30 Aoû - 10:40

Ah mais elle entrait pas en formation à 20 ans, pas du tout du tout même xD j'aurais dû l'explicité, mais c'est vrai que dans ma tête c'était très clair haha mais c'est ses parents qui la formaient et à 20 ans elle était prise en charge par l'ancienne sorcière du clan x)

Du coup faut j'repense tout haha, mais c'est vrai que j'ai pas encore bien cerné mon perso', j'ai que des idées vagues...

J'vais y réfléchir posément toute cette semaine, j'pourrais probablement pas faire avec dimanche prochain, mais j'ai pris note de tout ça Wink
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Dangara Collins

Admin


Messages : 1242

MessageSujet: Re: Run out of excuses with every word, so here I am and I will not run...   Sam 30 Aoû - 10:58

Ca n'a pas de sens qu'elle soit prise en charge par quelqu'un d'autre en fait, généralement, c'est dès le départ ou pas du tout, sinon ce serait trop le merdier Wink

Tu devrais faire des recherches sur son pouvoir, ça aide à y voir plus clair


_________________

"The crack inside your fucking heart is me"
Revenir en haut Aller en bas
http://shiftingshadows.forumactif.org
avatar
Dangara Collins

Admin


Messages : 1242

MessageSujet: Re: Run out of excuses with every word, so here I am and I will not run...   Sam 30 Aoû - 10:59

Tant que la fiche est terminée pour Samedi prochain Wink

_________________

"The crack inside your fucking heart is me"
Revenir en haut Aller en bas
http://shiftingshadows.forumactif.org
avatar
Dangara Collins

Admin


Messages : 1242

MessageSujet: Re: Run out of excuses with every word, so here I am and I will not run...   Mer 3 Sep - 6:51

Plus que trois jours pour terminer ta fiche

_________________

"The crack inside your fucking heart is me"
Revenir en haut Aller en bas
http://shiftingshadows.forumactif.org

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Run out of excuses with every word, so here I am and I will not run...   

Revenir en haut Aller en bas
 

Run out of excuses with every word, so here I am and I will not run...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Nécrons, 8ème Cadien et Word bearers
» Salutations et excuses...
» Tchat Box everyone with the word
» Excuses publiques
» Caractères sous Word

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shifting Shadows :: BECOME WHO YOU REALLY ARE :: THIS IS WHO I AM :: game over, try again-