AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

blablablablabla

Partagez | .
 

 rabidoudidou. - ou l'assassin de la meute.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Invité



MessageSujet: rabidoudidou. - ou l'assassin de la meute.   Dim 17 Aoû - 10:53





alaric "ric'" bishop
feat pedro pascal

Nom Bishop - nom de l'homme qui l'a adopté quand il était gosse. Il ignore quel était son véritable nom de famille, et à vrai dire il s'en moque. Prénom(s) Alaric, surnommé plus communément Ric'. Il est rare que l'on entende son prénom en entier - et quand cela arrive, c'est plutôt mauvais. Race Lycanthrope. Rang Assassin de la Meute, il s'est avéré que lui seul pouvait assurer ce rôle pour le moins difficile. Age 35 ans d'apparence, 105 ans (né en 1909). Nationalité et Origines Il a toujours vécu sur le sol américain, mais certains traits ne trompent pas et il se doute bien qu'il doit avoir quelques origines du sud. Pouvoirs Excepté sa force, sa vitesse et sa capacité à guérir comme n'importe quel lycan, il n'aurait de pouvoir que celui d'exécuter les sentences mortelles sans en pâtir. Arme de prédilection Ses crocs. Métier Pompier - Assassin mais également sauveur. Ironie ? Groupe Lycans.  Avatar Pedro Pascal parce que JOLEM. Crédits TUMBLR.


We need to know you
Les informations complémentaires.


† Caractère Certains diront qu'il est légèrement "vieux jeu". D'autres diront qu'il a sans doute besoin de se détendre. Sans doute parce qu'il vient d'une autre époque, qu'il a eu une éducation différente que la plupart et qu'il a tué plus que la moyenne. Au fond, Alaric reste un mystère pour pas mal de monde : s'il est capable de rire et de faire rire quand il le veut, sarcasme est son second prénom, il apprécie indéniablement quand il peut se retrouver au calme et ne pas parler pendant des heures. Artiste dans l'âme, avant sa transformation, il adorait dessiner. Cette passion ne l'a jamais quitté et il lui arrive de s'isoler pour cela : s'il faut qu'il se détende, c'est ainsi qu'il y parvient. Loyal, il ne discute jamais - quasi-jamais du moins - des décisions de son Alpha. Encore moins celles du Marrok. Il sait quelle est sa place et il savait très bien ce que cela signifiait quand on lui a proposé "ce rôle". Il en assume les conséquences et les responsabilités. Pleinement. Il déteste l'injustice cependant, et quand il est en désaccord il ne le cache pas à qui il peut l'exprimer. Mais il doit bien l'admettre, cela n'arrive que trop peu souvent. Patient, c'est sans doute l'un des rares de la meute à ne jamais perdre son sang froid - à moins de le chercher réellement pour cela.
† Manies Il ne commence jamais une journée sans avoir pris un petit déjeuner digne de ce nom : une tonne de pancakes et une tonne de café. Un lycan, ça peut avoir très faim. Il a presque toujours avec lui un petit carnet de croquis et de quoi gribouiller - encore une fois c'est comme un calmant. Chaque fois qu'il est assis quelque part, il ne peut s'empêcher de bouger sa jambe - comme si le stress l'habitait alors qu'il ne s'en rend même pas compte. Il lui arrive de se mordre l'intérieur de la bouche quand il est mal à l'aise ou qu'il doute de quelque chose - ou de quelqu'un. Il possède une moto, l'un de ses biens les plus précieux et ne passe pas une journée sans "la nettoyer un petit peu". Jamais excessivement, mais assez pour entendre le reste de la meute plaisanter à ce sujet. Il aime bien râler pour la forme et jouer du sarcasme - ça fait partie de son charme.
☽ Comment vit-il sa nature ? C'était un jour de pluie que sa vie a changé. Un énième jour à patauger dans la boue et dans la merde. Un énième jour dans une vie trop courte. Il mentirait s'il disait qu'il était épanoui et que sa rencontre avec ce lycan fut le début de la fin. Il n'a que très peu de souvenirs de cette rencontre - sans doute parce qu'il a mis du coeur à l'oublier. Qui souhaite se souvenir de la douleur, de la peur, de la panique, de l'envie de mourir vite pour que la souffrance cesse ? Il ne s'est jamais réellement demandé qui avait été ce lycan rencontré - assoiffé, terrifié et sans doute trop sous l'emprise de la guerre qui les entourait. Il a préféré ne pas chercher à savoir. Et si le Marrok lui-même n'avait pas été là, sans doute serait-il mort.

Alaric vit donc parfaitement bien sa condition de lycanthrope. Il a vécu suffisamment d'années pour l'apprécier, et trop peu pour "sentir les effets indésirables et l'envie d'en finir" avec la vie. Si la transformation est longue et douloureuse, ce n'est rien comparé à l'ivresse et le sentiment de liberté ressenti quand il libère son loup : courir, chasser, courir toujours plus. Il ne le dit pas souvent, mais pour rien au monde il n'échangerait sa condition pour une autre - voire pour une vie normale.
☽ Ce qu'il pense des autres races et du coming out des faes et des lycans S'il devait se montrer honnête, il dirait que le coming-out des Faes lui passe au-dessus de la tête. Peu importe ce qu'ils font et souhaitent faire, tant qu'ils laissent les loups tranquilles. Cependant, il n'est pas inconscient que ce coming-out mettait également leur existence en "danger" et ne pouvait que provoquer le leur. Si de telles créatures magiques vivent parmi les humains, qui peut dire que d'autres créatures ne se baladent pas dans les rues ? La décision du Marrok concernant le coming-out fut une des rares fois où Alaric s'est montré réticent. Aussi silencieusement que possible, car il reste un loup inférieur, mais il n'en pensait pas moins : faire son coming-out était une erreur qui leur coûterait.


PSEUDO shadows. AGE 27 ans. FILLE OU MEC Girl Power !  PRESENCE 7j/7 pour la présence, le rp en général au maximum (on n'attend pas trop pour mes réponses normalement, sauf absence ou soucis particuliers).  DE QUEL PAYS TU VIENS France ! Tu nous connais d'où ? Quelle question mouhahahaha SCENARIO OU INVENTE Inventé :p





by SerialWords.






Dernière édition par Alaric Bishop le Ven 29 Aoû - 7:20, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: rabidoudidou. - ou l'assassin de la meute.   Dim 17 Aoû - 10:53





I miss the taste of a sweeter life
I miss the conversation
Tout ça en 30 lignes


Montana, 1920. Il était à peine âgé de 11 ans, mais travaillait déjà de ses mains et offrait toute son énergie à la ferme et à son propriétaire, Malcolm Bishop. Il n'était pas son père. Il n'était pas son grand-père. Il n'était pas son oncle. En réalité, il n'était rien. Mais Alaric portait son nom car le vieux Bishop avait accepté de le reconnaitre en tant que tel. Peu importait que légalement parlant, ce n'était pas le cas. Tout le monde s'imaginait que le gosse était son fils et qu'il était donc normal que Alaric Bishop s'investisse dans l'entreprise familiale. Lorsque Bishop avait rencontré Anna, il n'avait pas tardé à l'épouser et ce même si elle était déjà enceinte d'un autre - un autre homme dont elle refusait de parler ou de mentionner le nom. Dur et froid, Malcolm n'avait jamais fait de cadeau à Alaric. Mais s'il n'était pas totalement ravi de son sort, il ne pouvait pas s'en plaindre non plus. Il adorait les animaux, s'en occuper, les surveiller, les entretenir et le sentiment de liberté qu'il ressentait sur ce terrain interminable - il ne rechignait pas à la tâche et était destiné à reprendre les rennes le jour où le Vieux Patriarche disparaitrait. C'était une vie totalement ordinaire qui l'attendait donc - une vie faite de dur labeur, de sueur, de travail intense et certainement pas de tout repos. Mais jamais il n'aurait imaginé qu'elle prendrait un tournant surnaturel.

"Le bien et le mal, nous le savons, prospèrent en ce bas monde presque inséparablement". Jamais rien n'arrive sans raison. Et souvent, un mal arrive pour un bien. Quand Ric' entend parler ainsi, cela le fait sourire. Il se souvenait parfaitement du jour où sa vie avait réellement commencée. Il se souvenait de chaque détail. Chaque brin d'herbe. Chaque goutte d'eau. Chaque souffle. Chaque grognement. Chaque étape, à partir du moment où il l'aperçut jusqu'à ce qu'il se jette sur lui, ne lui laissant aucun autre choix que de se soumettre à la volonté du Seigneur. Il avait d'abord pensé que c'était son heure. Qu'il allait mourir. Il avait d'abord cru que le souvenir de cette bête serait le dernier de toute son existence. Il n'avait pas eu le temps de penser à la souffrance ou à la douleur. Il s'était imaginé une mort rapide, bien que sanglante. Or, il se rappelait chaque déchirement. Chaque succion. Chaque minute de souffrance. Chaque seconde de douleur. Chaque cri poussé. Chaque horreur traversée dans son esprit. Il se souvenait parfaitement de la morsure - et il ne valait mieux pas qu'on lui demande de "témoigner". Pour sûr, il vous couperait l'envie de devenir un lycan sur le champ. Au lieu de cela, il sourit, énigmatique. Il se tait.

Il n'a jamais connu l'homme - la bête - qui l'a transformé. Mais il n'a jamais souhaité le rechercher. Il n'a jamais eu à se poser de questions. A peine relevé, il était soutenu par le Marrok lui-même. Appelez-cela de la chance, il le reconnait bien volontiers. Il a très bien conscience que, sans ce dernier, il aurait pu mal virer. Faire conneries sur conneries, prendre de mauvaises décisions, être incapable de se contrôler et terminer en solitaire à soit devenir fou - car un loup solitaire ne pouvait que devenir dingue - ou se faire tuer. Il avait eu le meilleur des pères et le meilleur des guides en la personne du Marrok. Et cela lui avait permis d'accepter sa nouvelle condition de vie : plus même, à l'adorer ! Il en avait rencontré des lycans incapables de vivre avec eux-mêmes. Désirant mettre fin à leurs jours car ils n'étaient pas - n'arrivaient pas - à être en parfaite osmose avec leurs loups. Il les avait plaint. Il ne les avait pas compris. Et Ric' n'était pas tellement le genre d'homme à être tolérant ni à chercher de comprendre le comportement des autres. C'était sans doute pour cela que le Marrok l'avait choisi - bien des années plus tôt - pour tenir le rôle d'Assassin de la meute. Cette étiquette, bien qu'il l'assume entièrement, lui vaut pas mal de regards hésitants et sous-entendus. Certains s'imaginent qu'il prend plaisir à s'exécuter. D'autres le plaignent de devoir agir. La vérité est qu'il accepte cette tâche car la plupart du temps, elle est juste et nécessaire. La vérité, c'est qu'il ne prend aucun plaisir à tuer, mais qu'il le fait pour protéger non seulement les siens, mais également les humains et autres créatures en tout genre. Mais pourquoi s'emmerderait-il à se justifier ? Tant qu'il est en paix avec sa conscience...


***


" C'est le moment, n'est-ce pas ? C'est pour ça que tu es là. " Oui. C'était pour cela qu'il était là. C'était pour cela qu'il avait parcouru les kilomètres. C'était pour ça qu'il avait interrompu ses tâches quotidiennes. C'était pour ça qu'il se tenait à ses côtés. Ric' détestait être là. Il détestait se tenir immobile, à écouter le lycanthrope qu'il devait éliminer et ressentir sa peur. Sa crainte. Sa souffrance. Il détestait être celui qu'il était dans ces exacts moments-là. Il savait qu'il n'avait pas le choix. Il savait qu'il n'existait pas d'autre choix. Il savait que, malgré la peur et la terreur qui habitait ce loup, il était prêt. " Je suis désolé, Toby. " Vraiment. Vraiment, désolé. Ce n'était pas systématique, mais certains nouveaux loups n'arrivaient tout simplement pas à s'adapter. A s'accepter. A vivre en paix avec ce qu'ils devenaient. A laisser sa bête intérieure parler, s'exprimer et se transformer. Toby n'avait rien demandé. Comme beaucoup, d'ailleurs, pensait Alaric. Il n'avait pas souhaité croiser de loup-garou. Il n'avait pas souhaité se faire mordre. Il n'avait pas demandé à devenir cette bête incontrôlable et de ressentir au centuple tout ce qu'il tentait déjà en tant qu'humain de canaliser. Non, il n'avait rien demandé. Ce qui rendait la tâche encore plus difficile. Sans cette mauvaise rencontre un an plus tôt, sans cette morsure, peut-être aurait-il pu avoir une vie plus longue. Cela dit, il avait tout de même gagné un an de plus. Ce n'était pas tout le monde qui pouvait prétendre survivre à une morsure mortelle de loup-garou. " Est-ce que ça fait mal ? " demandait-il doucement. Que pouvait-il répondre ? Oui. Mourir faisait toujours mal. Mais ça ferait toujours moins mal que la première fois - celle qu'il avait connu une année plus tôt. Non. Il ne sentirait rien. Alaric était réputé pour être efficace et rapide. " Avoues-le, tu adores ce job. Tu te sens entier que lorsque tu dois agir. " Il avait souvent eu droit à ce genre de répliques. Jusqu'à ce que l'on comprenne que non, non il n'en ressentait aucun plaisir. Il était uniquement doué pour. Et capable d'encaisser chaque souffrance et chaque peur qu'il devait affronter dans ces moments-là. " Tu es prêt ? " avait-il finalement demandé en se tournant vers Toby pour la dernière fois. Il n'attendait pas de réponse. Il n'attendait pas que le jeune loup se tourne vers lui pour affronter la mort en face. Il n'attendait pas de ressentir pleinement et totalement sa peur. En moins d'une minute, c'était terminé. Sans douleur, sans souffrance.



***

Heureusement pour sa santé mentale, son rôle d'Assassin n'était pas ce qui constituait sa vie entière. Il n'avait pas à tuer un loup-garou chaque jour. Même s'il devait agir trop souvent à son goût et à celui de son Alpha, il arrivait qu'il se passe des semaines, voire même des mois sans qu'il ait à intervenir. Pour équilibrer les choses, il s'était engagé à la caserne en tant que pompier. Au fil des années, il avait acquis énormément d'expérience dans divers domaines - telle que la restauration, la mécanique, la comptabilité (barbante d'ailleurs), l'armée et depuis plusieurs années, il avait trouvé sa place au sein de la caserne de Texarkana. Être pompier, c'était sauver des vies. C'était être utile. C'était être important. C'était faire quelque chose de bien. Parfois, le contrôle de son loup était très difficile et il s'isolait - tant qu'il le pouvait - pour ne pas faire plus de dégâts qu'il n'en avait déjà. Mais il ne s'était jamais senti autant à sa place que depuis qu'il était parmi eux. Quelques uns connaissaient parfaitement son statut de lycan - ou s'en doutaient très fortement. D'autres l'ignoraient et préféraient rester dans l'ignorance. Il l'avait bien senti. Il ne parlait jamais de lui, et tentait de se faire le plus discret possible. Cela dit, c'était parfois difficile quand un humain osait l'affronter et le défier - il ne fallait jamais agir ainsi face à un loup, surtout à un loup tel qu'Alaric. Il n'avait qu'à imposer un regard qui en disait long pour qu'ils reculent tous au final. Mais cela n'aidait pas à agrandir sa liste d'amis, c'était certain.

" Excusez-moi, " entendit-il alors qu'il était plongé dans un livre, installé confortablement sur une chaise en attendant que le boulot l'appelle. Les appelle. Les autres jouaient aux cartes - enfin quelques minutes auparavant. Les autres criaient forts et allaient et venaient dans toute la caserne. Lui était le seul à rester tranquille. La lecture l'apaisait. Il relevait la tête et tenait fermement son livre entrouvert quand il croisait finalement son regard. Il avait souvent entendu parler de ce "coup de foudre" lycan. De quand le loup réagissait quand il comprenait QUI il rencontrait et ce qu'IL ou ELLE représenterait. Mais en plus de quatre cents ans qu'il vivait, il n'avait pas encore connu cet effet - à croire que ce n'était qu'une légende. Il n'ouvrit pas la bouche, et ne lui parlai pas. Il se contentai de l'observer et de l'écouter, s'assurant de ne pas réagir trop impulsivement. " Euh... je cherche mon frère, Ben. Il travaille ici. " Silence. Pesant. Elle affiche un sourire incertain, pensant sans doute avoir affaire à un attardé mental. Il ne s'en rend même pas compte. " Est-ce qu'il est là aujourd'hui ? " Silence. Pesant. Il referme le livre, sans prendre la peine de plier la page pour ne pas perdre le fil de son histoire. " Vous savez parler au moins ? Anglais ? Espagnole ? Français ? " Il se relevai et allai lui faire face. " A l'arrière, " répondit-il simplement, se décalant légèrement pour la laisser passer. La laisser passer, mais ne la perdant pas de vue.

Il ne risquait pas de la perdre de vue.











by SerialWords.






Dernière édition par Alaric Bishop le Jeu 28 Aoû - 17:52, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Dangara Collins

Admin


Messages : 1242

MessageSujet: Re: rabidoudidou. - ou l'assassin de la meute.   Dim 17 Aoû - 11:02

Oberyn est mort, désolée de te l'apprendre.
AHAHAH A moins qu'un nécromancien vienne de le ressusciter sur SS XD
Revenir en haut Aller en bas
http://shiftingshadows.forumactif.org

Invité

Invité



MessageSujet: Re: rabidoudidou. - ou l'assassin de la meute.   Dim 17 Aoû - 11:54

Il y a des rumeurs qui laisseraient entendre que Pedro pourrait faire Ras'al'ghul dans Arrow pour la saison 3 Rolling Eyes

En tout cas jotem d'amour pour cet avatar !
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: rabidoudidou. - ou l'assassin de la meute.   Dim 17 Aoû - 11:57

Ennemi en vue!!    une chance que j'opte plus pour en faire un inspecteur ahah
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sebastian Jenkins

Admin


Messages : 769

MessageSujet: Re: rabidoudidou. - ou l'assassin de la meute.   Dim 17 Aoû - 12:18

Bienvenue :P

Il va faire un trop bon assassin de la meute =D =D

Spoiler saison 4 GOT:
 

_________________


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
http://bloodofheroes.forumactif.org/

Invité

Invité



MessageSujet: Re: rabidoudidou. - ou l'assassin de la meute.   Dim 17 Aoû - 13:04

Mouhahahah je sais je sais et je pleurs encore !
Je ne suis pas sûre que ça soit Pedro en mode Raz Al Gul mais ça aurait été cool :p
Merci merci - inclinez-vous je vous en prie -   
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: rabidoudidou. - ou l'assassin de la meute.   Dim 17 Aoû - 21:04

on a un peu trop d avatars got related nan

naaaaaan je vais pas m en plaindre , faudra qu,on se trouve un petit lien, assassin
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: rabidoudidou. - ou l'assassin de la meute.   Dim 17 Aoû - 22:10

Je sens que je vais beaucoup vouloir traîner avec toi pour que tu m'apaises ahahahaha
  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
L'ombre Mouvante



Messages : 135

MessageSujet: Re: rabidoudidou. - ou l'assassin de la meute.   Ven 29 Aoû - 16:39





Bienvenue à Texarkana
Tu es désormais des nôtres!





Tu es désormais validé(e) et tu peux poster et voguer à ta guise sur le forum. Voici une liste de tous les topics qui peuvent t'être utiles pour que tu commences à jouer. Avant toute chose, tu dois recenser ton avatar par là

Pour essayer de trouver les liens qui te manquent et rp au plus vite, tu as des coins appropriés où il te faudra créer tes propres topics où répertorier tes liens.

Tu meurs d'envie de rp mais tu n'as toujours pas trouvé quelqu'un pour un topic, n'hésite pas à passer par pour demander si quelqu'un est disponible et motivé.

Mais comme tu viens d'arriver, il te faut avant tout un logement et faire répertorier ton métier afin de ne pas te faire chiper ta place si celles-ci sont limitées. Si tu es vampire, lycan, chasseur, humain ou même sorcier, tu devrais passer dans ce topic

Pour le reste, il y a le flood, les jeux et toutes ces zones de détente pour partager avec les autres et vous sentir comme chez vous!


N'OUBLIE PAS QUE TU AS UNE SEMAINE, A PARTIR DE TA VALIDATION, POUR LANCER TON PREMIER RP
I love you

Bienvenue parmi nous, encore une fois







by SerialWords.




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Aisling Lorcan



Messages : 355

MessageSujet: Re: rabidoudidou. - ou l'assassin de la meute.   Ven 29 Aoû - 17:38

Aw ! Cette histoire

(Re) Bienvenue ^o^
Si tu as besoin de pancakes par tonnes, n'hésite pas à faire un tour au pub !

_________________
..
Yep. Those are food porn shots
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: rabidoudidou. - ou l'assassin de la meute.   Ven 29 Aoû - 17:40

c'est fort probable d'ailleurs
Merci
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: rabidoudidou. - ou l'assassin de la meute.   

Revenir en haut Aller en bas
 

rabidoudidou. - ou l'assassin de la meute.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» rabidoudidou. - ou l'assassin de la meute.
» [FINI] SOIRÉE ASSASSIN'S CREED 3 le jeudi 14 mars L'OFFICIEL
» L'assassin sous la loupe
» Assassin's Creed 2
» [Bit TV] ACTU GAME TEST Assassin's Creed 2.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shifting Shadows :: BECOME WHO YOU REALLY ARE :: THIS IS WHO I AM :: you're in the dark now-